L’intensité de cet épisode sera proche des niveaux rencontrés en 2003.
De plus, cet épisode devrait durer 6 à 7 jours.
Il s’agit d’un épisode sans précédent en terme d’intensité et de précocité.

(Recommandations du site du Ministère de la Santé et des Solidarités)

Recommandations en cas d'épisode de pollution à l'ozone

L’ozone est un gaz irritant pouvant pénétrer profondément dans l’appareil respiratoire et entraîner une inflammation des bronches, une toux sèche et une gêne respiratoire. Des effets cardiovasculaires sont également constatés. Chez des enfants asthmatiques, la hausse des niveaux d’ozone peut provoquer une augmentation de la fréquence des crises d’asthme.

 

 

Allez plus loin :