[ 1er juillet 2010 ]

Le plan national canicule a été mis en œuvre en 2004.
Il définit les actions de court et de moyen termes dans les domaines de la prévention et de la gestion de crise afin de réduire les effets sanitaires d’une vague de chaleur.

Les cinq piliers du plan national canicule :

  • La mise en œuvre des mesures de protection des personnes à risque hébergées en institutions (établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), établissements pour personnes handicapées) ou hospitalisées en établissements de santé.
  • Le repérage individuel des personnes à risque, grâce au registre des personnes fragiles ou isolées tenus par les communes.
  • L’alerte, sur la base de l’évaluation biométéorologique faite par Météo France et l’Institut de veille sanitaire (InVS).
  • La solidarité vis-à-vis des personnes à risque, mise en œuvre grâce au recensement et aux dispositifs de permanence estivale des services de soins et d’aide à domicile et des associations de bénévoles.
  • Le dispositif d’information et de communication, à destination du grand public, des professionnels et des établissements de santé.

Consulter le dossier de presse