Plus d’un tiers* des 30 000 victimes françaises du Covid-19 résidaient dans un des 7 000 Ehpad de l’Hexagone. Qu’il s’agisse du manque de personnel, de la difficulté des soins, des moyens technologiques et psychologiques, de l’aide défaillante de l’État  des problématiques du confinement ou des relations empêchées avec les familles, cette crise a mis en lumière les limites et les faiblesseJ du modèle français proposé aux seniors. Responsable du pôle de Gériatrie du CHU de Montpellier et président du Conseil national professionnel de gériatrie, le Pr Claude Jeandel fait le point sur la situation des Ehpad et les évolutions indispensables

Propos recueillis par Laurent Joyeux.

 

 

Allez plus loin :

- Lire l'article sur le site "M-Soigner.com"
- Consultez les autres articles de presse