Présentation

Créé en 2001 par ses trois organisations constitutives que sont la SFGG, le CNEG et le SNGC et sous la présidence d’Alain FRANCO, son champ d’activité est celui de l’activité professionnelle médicale de la Gériatrie.

Ses missions :

  • fédérer les organisations médicales françaises de la Gériatrie et de la Gérontologie
  • développer la formation médicale continue de la Gériatrie et Gérontologie au sein du milieu professionnel de la Gériatrie et de la Gérontologie, et au service d’autres disciplines médicales.
  • représenter les professionnels de la discipline au sein des instances de la Formation Médicale Continue française et européenne.
  • promouvoir la qualité des pratiques et des soins gériatriques.
  • promouvoir l’évaluation des pratiques.

Il est dirigé par un conseil constitué de 12 membres désignés par les 3 organisations (4 membres par organisation : président, secrétaire général ou leur représentant, responsable EPP/FMC). Le Conseil d’Administration élit en son sein chaque année un bureau comportant 12 membres renouvelables : 4 représentants pour chacune des trois « Organisations constituantes », et désigne un président, un secrétaire général et un trésorier.

Les actions du CPGF : le Livre Blanc de la Gériatrie, les Journées professionnelles annuelles, l’installation d’experts régionaux de gériatrie, l’agrément par la Haute Autorité de Santé du CPGF pour l’évaluation des pratiques professionnelles auprès des malades âgés, l’agrément par les CNFMC pour la FMC, la création en cours des Collèges Professionnels Régionaux de Gériatrie, la nomination de référents EPP dans les régions gériatriques, la représentation professionnelle du corps des gériatres, l’élaboration en 2011 du Référentiel « métier » de la gériatrie, le déploiement futur du Développement Professionnel Continu (DPC).

Pour mener à bien ses missions, le CPGF est organisé en deux sections : la section formation avec deux agréments (HAS en 2007 et FMC en 2008) - la section professionnelle qui définit les métiers de la gériatrie et valorise la profession vis-à-vis des tutelles, du Conseil de l’Ordre et de l’Union Européenne.

Dans le cadre de l’EPP, il développe actuellement deux actions importantes : l’EPP du programme MOBIQUAL porté par la SFGG et le programme PMSA (prescription médicamenteuse chez le sujet âgé) orienté vers la prévention de la iatrogénie, en particulier celle liée à la prescription de psychotropes.

Le CPGF est en cours de déclinaison en régions sous la forme de Collèges Professionnels des Gériatres Régionaux (CPGR).

Le CPGF est l’instance représentative des gériatres au sein de la Fédération des Spécialités Médicales (FSM).

La présidence actuelle est assurée par le Professeur Claude JEANDEL.  Le bureau a été renouvelé en mai 2010, conformément aux statuts.

EPP/DPC

Faisant partie intégrante de la Formation Médicale Continue (FMC), l’Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) a pour enjeu l’amélioration de la qualité des soins. Elle vise à favoriser la mise en œuvre de recommandations de bonnes pratiques par les médecins et, le cas échéant, par les autres professionnels de santé.

Comme le précise le décret du 14 avril 2005, l’EPP consiste en « l’analyse de la pratique professionnelle en référence à des recommandations et selon une méthode élaborée ou validée par la Haute Autorité de Santé (HAS) et inclut la mise en œuvre et le suivi d’actions d’améliorations des pratiques ».

Obligatoire pour tous les médecins, l’EPP peut être réalisée à partir de l’utilisation des quatre outils du programme de santé publique MobiQual : « kit Douleur », « kit Soins palliatifs », « trousse de Bientraitance », « mallette Dépression ».

Dans cette perspective, le Collège Professionnel des Gériatres Français (CPGF), Organisme Agréé (OA) par la HAS pour l’EPP, propose aux médecins plusieurs méthodologies (audit clinique ciblé, chemin clinique, …) visant à faciliter la réalisation d’un programme d’EPP à partir de l’utilisation des outils du programme :

  • pour le « kit Douleur », trois audits cliniques ciblés portant respectivement sur l’évaluation, la prise en charge et le suivi sont proposés ;
  • pour le « classeur Soins palliatifs » : un audit organisationnel, deux audits de pratiques, une revue de cas entre médecins ou en équipe sont suggérées. Les grilles de recueil de données ont été définies à partir de certains points cruciaux de la loi n°2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie ;
  • pour la « trousse de Bientraitance », la méthode dite du « chemin clinique » est envisagée.

Le CPGF offre ainsi un accompagnement des médecins qui le souhaitent dans la réalisation de leur démarche d’évaluation formative devant les conduire à l’amélioration continue de leurs pratiques.

Decrêts DPC

Decret n°2011-2114 du 30 décembre 2011 - Texte 16

Decret n°2011-2115 du 30 décembre 2011 - Texte 17

Decret n°2011-2116 du 30 décembre 2011 - Texte 18

Decret n°2011-2117 du 30 décembre 2011 - Texte 19

Decret n°2011-2113 du 30 décembre 2011

Réalisation de l’EPP à partir de l’utilisation des outils du programme de santé publique MobiQual

La démarche qualité et l'évaluation des pratiques professionnelles

Outils d'EPP sur le programme "Prescription médicamenteuse"

Lien vers le site MobiQual : www.mobiqual.org