Durement éprouvés lors du confinement, les seniors, personnes les plus à risques face au coronavirus, ont beaucoup souffert de solitude. Une solitude qui s’explique aussi par des discriminations et une infantilisation qu’ils entendent désormais combattre.

 

 

Allez plus loin :